Pourquoi arrêter d’utiliser de l’eau de javel ?

Partager :

Facebook
Pinterest
LinkedIn

Pour les séances de grands ménages, on a tendance à faire recours à des produits d’entretien chimiques plébiscités à tort ou à raison pour leur efficacité. Et très souvent, c’est l’eau de javel, en raison de sa capacité à venir à bout des tâches persistantes et des agents bactériens qui domine nos placards. Mais au-delà de sa supposée efficacité, il faut également être conscient de l’impact de l’eau de javel sur la santé et sur l’environnement chaque fois qu’elle est employé. Mis à part son effet corrosif connu de tous sur la peau. Découvrez les autres raisons qui devraient vous encourager à bannir définitivement l’eau de javel de votre pack de nettoyage.



L’impact de l’eau de javel sur la santé : une substance dangereuse

L’eau de javel, encore appelée l’hypochlorite, est une substance très prisée dans les ménages en raison de ses propriétés décolorantesblanchissantes, et désinfectantes. Elle est obtenue à partir d’un mélange entre l’hypochlorite de sodium et l’eau. Inventée à priori dans un cadre purement médical, l’eau de javel est rapidement devenue incontournable.


L'impact de l'eau de javel sur la santé


Elle reste très pratique quand il s’agit de désinfecter, de blanchir ou de désodoriser une surface. Et parfoison y fait recours pour le traitement de l’eau à grâce au chlore qu’elle contient.


Mais en dépit de ces finalités plus ou moins utiles, l’eau de javel fait partie des substances les plus dangereuses que ce soit pour l’homme ou la planète. Elle attaque très rapidement l’organisme et est susceptible de l’endommager, la peau et le système respiratoire étant les plus exposés.



Effets de l’hypochlorite sur la peau     

L’eau de javel est connue essentiellement pour ses propriétés abrasives (ou corrosives). Cela implique que dès qu’elle entre en contact avec votre peau, elle peut facilement l’endommager. Sa corrosivité provoque notamment des brûlures intenses et des lésions des tissus cutanés. De plus, son infiltration à travers les couches superficielles de la peau peut provoquer des gonflements ainsi que des œdèmes


Dr Thuong Nhân Pham Thi, pneumologue et allergologue, au cours de l’émission La Quotidienne sur France 5, nous donne plus de précisions sur l’impact négatif de l’eau de javel sur la santé. D’après lui, « l’eau de javel est une sorte d’acide pur, c’est un bactéricide, et donc potentiellement il peut léser notre peau… ». 


En contact avec l’œil, elle provoque des irritations dangereuses dont l’ampleur varie selon la concentration du produit. 


Étude sur l'impact de l'eau de javel sur la santé


Ne risquez pas le bien-être de votre peau en essayant de la protéger avec des gants. Il est préférable de la ranger définitivement dans votre placard. Ce sevrage peut être difficile au départ, mais avec la prolifération des détergents écologiques, on s’y accommode très rapidement. Le bicarbonate de soude, la terre de Sommières ou le jus de citron sont quelques nettoyants naturels dont l’efficacité égale celle de l’eau de javel.



L’impact de l’eau de javel sur la santé et le système respiratoire

L’un des dangers liés à l’utilisation de l’eau de javel est le dommage qu’elle est susceptible de créer au système respiratoire. Elle « peut léser nos voies respiratoires du nez jusqu’aux bronches ainsi que les yeux », a poursuivi, docteur Thuong. Sur le plateau de France 5.


En réalité, l’inhalation de l’odeur dégagée par cette substance peut causer de terribles maux de tête, des nausées et de dangereuses réactions respiratoires. Dans la foulée, le gaz attaque directement les bronchites et crée des inflammations ou la bronchite chronique. 


Respirer assez longtemps l’odeur de l’eau de javel peut également induire des sensations de manque de souffle ou d’étouffement : cela est dû au fait que l’oxygène dans votre sang diminue drastiquement. Il est donc fortement déconseillé aux personnes asthmatiques de s’en servir ; car l’impact de l’eau de javel sur la santé risque d’empirer leur situation et de se créer des problèmes respiratoires aigus.


L'asthme, l'impact de l'eau de javel sur la santé


Dans le même temps, il est formellement proscrit de mélanger de l’eau de javel avec des composés chimiques contenant de l’ammoniac (l’urine) ou avec du vinaigre blanc. Ce genre de mélange dégage des gaz toxiques (la chloramine et le dichlore, par exemple) capables de détruire les poumons et d’entraîner subitement la mort. Surtout gardez-vous d’approcher l’hypochlorite de la cuvette des WC.


Par ailleurs, lorsqu’on ingère de l’eau de javel par inadvertance, elle s’attaque directement à l’œsophage, l’estomac et le viscère au complet. Ce genre d’incident arrive très souvent avec les enfants. Voici donc une raison évidente pour les couples élevant encore des petits de se séparer définitivement de l’eau de javel.



L’eau de javel : un polluant environnemental

L’hypochlorite, en raison de ses propriétés non biodégradables, constitue un produit préjudiciable à l’environnement. Le chlore qui s’y trouve est une substance très nuisible, car il tue les bactéries qui sont à la base de la dégradation des matières organiques dans l’écosystème terrestre. L’eau de javel et extraits de concentrés de javel oxydent toutes matières organiques avec lesquelles ils entrent en contact. 


save the planet


Déversé dans la nature, le chlore se retrouve dans l’atmosphère où il s’associe avec d’autres composés présents dans l’air. Ils en résultent des gaz à effet de serre qui détruisent la couche d’ozone et qui entraînent le réchauffement climatique. Le produit affecte également la faune (terrestre et aquatique), portant véritablement atteinte à l’écosystème global.


Soulignons que l’incinération des matières organiques contenant de l’eau de javel (ou traces de ce produit) doit être évitée en raison des risques de production d’organochlorés comme les furanes et les dioxines. Les emballages contenant cette substance doivent être de fait acheminés à des points de collecte spécifiques



Se passer de l’eau de javel : c’est possible grâce aux nettoyants écologiques

Pour un quotidien sain et propre, il est bel et bien possible de se passer de l’eau de javel. Il existe aujourd’hui des nettoyants écologiques qui sont très appréciés pour leur capacité à venir à bout des salissures et redonner l’éclat souhaité à vos ustensiles. Les produits eau de maison en font partis.


L'impact de l'eau de javel sur la santé remplacer par le produit BoscusL'impact de l'eau de javel sur la santé remplacer par le produit AromataL'impact de l'eau de javel sur la santé remplacer par le produit Agrumea


Nos trois formulations Boscus, Aromata et Agrumea sont des produits naturel sans matière controversées qui permettent de nettoyer facilement les surfaces pour les quels chacun a était créé sans faire de trace et sans rinçage.



Quelques produits naturels

  • le bicarbonate de soude,
  • la pierre blanche,
  • le savon noir,
  • le blanc de Meudon,
  • le vinaigre blanc,
  • le savon de Marseille, etc.


De plus, les huiles essentielles (tea tree, origan, citron, lavande aspic…) se révèlent très efficaces pour purifier votre demeure et la débarrasser des agents pathogènes et bactériens. Elles ont des propriétés bactéricides, virucides et fongicides qui font d’eux, de parfaits substituants aux déodorants classiques.


Le vinaigre blanc est utile pour enlever le calcaire de la robinetterie ou de la baignoire. Le citron vient en complément pour apporter un effluve frais tout en éliminant les mauvaises odeurs


Pour le nettoyage des toilettes, préférez désormais le bicarbonate de soude qui est un excellent anti-calcaire. Le savon noir, de son côté, est très idéal pour les séances de vaisselle


Réduire l'impact de l'eau de javel sur la santé avec des produits naturels


Pour la lessive, le savon de Marseille est indiqué pour raviver les couleurs de vos linges ternes. Que ce soit à la main ou à la machine, il garantit un résultat satisfaisant. Et si vous êtes en face d’un drap blanc très sale, faites-le accompagner de cristaux de soude ou de sel d’oseille pour le lavage.


En somme, il est important de noter que l’eau de javel possède des propriétés nettoyantes satisfaisantes. Mais elle représente un danger pour l’utilisateur et l’environnement, il est judicieux d’arrêter de s’en servir. Il est préférable de se tourner vers des détergents naturels qui sont inoffensifs pour la santé et l’environnement. Ces derniers, en plus de garantir les mêmes services d’entretien que l’hypochlorite, sont totalement exempts de conséquences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

suite

À voir aussi ...

Panier
Votre panier est vide :(Retour
Calculer l'expédition
Appliquer le coupon

Trois recharges offertes

en vous inscrivant à notre Newsletter !

En vous inscrivant ci-dessus, vous acceptez recevoir des nouvelles de nous.

Trois recharges offertes

en vous inscrivant à notre Newsletter !

En vous inscrivant ci-dessus, vous acceptez recevoir des nouvelles de nous.

Trois recharges offertes

en vous inscrivant à notre Newsletter !

En vous inscrivant ci-dessus, vous acceptez recevoir des nouvelles de nous.